The Land that Time Forgot
   
PARUTION ORIGINALE
In  : The Blue Book Magazine, août 1918. In recueil  : The Land that Time Forgot. Chicago, A.C. McClurg & Co., juin 1924.
 
Bibliographie française
Couvertures françaises
 

 


RESUME

L’Américain Bowen Tyler embarque pour la France le 3 juin 1916. Quand son navire est coulé par un sous-marin allemand, lui, son chien Prince et une passagère, Lys la Rue, sont jetés à l’eau et récupérés par un remorqueur britannique. Celui-ci est également coulé par le sous-marin. Les Britanniques s’emparent du submersible, le U-33, commandé par le Baron Von Schoenvorts.

Obligé de fuir devant les navires alliés et subissant des sabotages de la part d’un traître, le sous-marin se retrouve dans le Pacifique Sud. Ils découvrent une terre inconnue entourée de falaises à pic, Caprona. Empruntant un tunnel sous-marin, le U-33 parvient dans un pays au climat tropical où grouille une faune préhistorique.

Ils établissent un camp, baptisé Fort Dinosaure, puis l’équipage est confronté à des hommes primitifs. L’un d’eux, Ahm, les qualifie de Galus et appelle cet endroit Caspak. Un Anglais, Bradley, part en expédition avec plusieurs hommes. Peu après, les Allemands qui ont raffiné du pétrole repartent avec le sous-marin, abandonnant les Anglais sur place.

Lys est enlevée par des hommes préhistoriques. Tyler se lance seul à sa recherche. Il finit par la retrouver et ils font la rencontre de diverses tribus préhistoriques de niveaux d’évolution différents. Après avoir été séparés quelque temps, Bowen Tyler et Lys la Rue se retrouvent et s’établissent dans une caverne au sommet des falaises. Tyler rédige le récit de ses aventures dans un manuscrit qu’il met dans une bouteille thermos, puis jette celle-ci à la mer.
 



BIBLIOGRAPHIE FRANCAISE

«  Caspak, monde oublié  » (trad. de Pierre Cobore). In  : Robinson, n° 128 (9 octobre 1938) à 135 (27 novembre 1938).
«  La terre que le temps avait oublié  », in Caspak, monde oublié (trad. de Véronique et Denis Pellerin). Paris, Temps Futurs, janvier 1982, coll. «  Heroïc Fantasy/Caspak  », n° 1. Couverture  : Jean-Claude Gal. Existe en version souple et en version cartonnée.
«  La terre que le temps avait oublié  », in Caspak, monde oublié (trad. de Véronique et Denis Pellerin). In recueil  : Le cycle de Pellucidar 3. Bruxelles, Lefrancq, octobre 1997, coll. «  Volumes  ». Couverture  : Pierre Joubert.
«  La terre que le temps avait oublié  », in Caspak, monde oublié (trad. de Véronique et Denis Pellerin). Cressé, PRNG Éditions, janvier 2018. Couverture  : Roy G. Krenkel.

 


COUVERTURES FRANCAISES

 


Temps Futurs


Lefrancq


PRNG

 



© Michel Vannereux