Tanar of Pellucidar
   
PARUTION ORIGINALE
In  : The Blue Book Magazine, mars, avril, mai, juin, juillet et août 1929. En volume  : New York, Metropolitan Books, mai 1930.
 
Bibliographie française
Couvertures françaises
 

 


RESUME

Un peuple de pirates, les Korsars, s’attaque à Sari. Tanar, le fils du roi, est capturé et emmené sur le vaisseau du Cid, le chef des Korsars. À la suite d’une tempête, Tanar et la fille adoptive du Cid, Stellara, se retrouvent sur l’île d’Amiocap d’où sont originaires les véritables parents de Stellara.

Fuyant devant des autochtones, ils rencontrent le véritable père de Stellara puis Tanar se retrouve seul dans des cavernes où vivent les Coripies, le Peuple Enfoui. Il leur échappe puis retrouve Stellara. Celle-ci est enlevée par un habitant d’une île voisine. Tanar part à sa recherche. Il la retrouve et ils sont finalement pris sur un navire korsar.

Ils sont emmenés dans la ville de Korsar. Tanar est jeté en prison où il retrouve David Innes qui était parti à sa recherche. Ils s’évadent avec plusieurs compagnons, dont Stellara, et parviennent dans une région glaciale. David Innes comprend qu’ils se situent au niveau de l’ouverture polaire permettant de rejoindre la surface extérieure de la Terre.

Ils rebroussent chemin et sont repris. Tanar réussit à s’évader et, avec Stellara, il rejoint Sari. Un appel au secours est envoyé par radio vers la surface.
 



BIBLIOGRAPHIE FRANCAISE

Tanar de Pellucidar (trad. de Pierre Billon). Paris, OPTA, mai 1967, coll. «  Club du Livre d’Anticipation  », hors-série n° 2. Couverture  : Alain Tercinet.
Tanar de Pellucidar (trad. de Pierre Billon). Paris, Temps Futurs, mai 1982, coll. «  Heroïc Fantasy/Pellucidar  », n° 3. Couverture  : Pierre Joubert.
«  Tanar de Pellucidar  » (trad. de Pierre Billon). In recueil  : Le cycle de Pellucidar 1. Bruxelles, Lefrancq, janvier 1997, coll. «  Volumes  ». Couverture  : Jean-Jacques Chaubin.
Tanar de Pellucidar (trad. de Pierre Billon). Cressé, PRNG Éditions, janvier 2017. Couverture  : Paul F. Berdanier

 


COUVERTURES FRANCAISES

 


OPTA


Temps Futurs


Lefrancq
 


PRNG

 



© Michel Vannereux