Tarzan the Untamed
   
PARUTION ORIGINALE
«  Tarzan the Untamed  ». In  : The Red Book Magazine, mars, avril, mai, juin, juillet et août 1919. Suivi de  : «  Tarzan and the Valley of Luna  ». In  : All-Story Weekly, 20 et 27 mars, 3, 10 et 17 avril 1920.
 
Bibliographie française
Couvertures françaises
 

 


RESUME

Automne 1914. À la tête d’une troupe, trois officiers allemands, le Hauptmann Fritz Schneider, le sous-lieutenant von Goss et le lieutenant Erich Obergatz attaquent la ferme Greystoke.

Tarzan rentre chez lui en urgence et trouve sa propriété dévastée. Il découvre le corps de Jane calciné, qu’il reconnaît grâce à ses bagues.

À la recherche des Allemands, il se rapproche des pentes sud du Kilimandjaro. Il réussit à prendre au piège un lion mangeur d’hommes et à l’enfermer au fond d’un ravin entièrement clos. Il tombe peu après sur des troupes allemandes et apprend le nom des officiers responsables de la mort de sa femme. Il se dirige ensuite vers le quartier général du général Kraut. Il voit une jeune femme, Bertha Kircher, remettre une lettre à l’officier. Quand le général fait chercher le commandant Schneider, Tarzan s’introduit dans la pièce, enlève Schneider et le ramène jusqu’au ravin où est enfermé le lion, à présent affamé. Il le livre au fauve et repart.

Tarzan décide d’aider les Anglais contre les Allemands. Après plusieurs jours, il repart pour les lignes allemandes. Il tue un tireur d’élite puis s’attaque aux Allemands. Le temps que l’ennemi réagisse, Tarzan a disparu. Il se rend au ravin où est enfermé le lion. Il l’emmène et le lâche dans une tranchée qui cause des soucis aux Britanniques. Le fauve fait un massacre et Tarzan utilise une mitrailleuse pour décimer les rangs allemands. Il a l’occasion de retrouver le sous-lieutenant von Goss qu’il tue.

L’armée britannique se ressaisit et les Allemands font maintenant retraite. Tarzan hante le Q.G. allemand à la recherche de Bertha Kircher qu’il veut livrer aux Anglais. Il apprend en espionnant une conversation que le responsable de la mort de sa femme, le capitaine Fritz Schneider, est toujours vivant. C’est son frère qu’il a tué. Tarzan interroge un officier qui lui apprend que Fritz Schneider est parti pour la ville de Wilhemstal.

L’homme-singe rejoint Wilhemstal. Il se rend à l’hôtel où se trouve Schneider. Il voit Bertha se présenter à l’officier allemand. Schneider tente alors d’abuser de la jeune femme mais Tarzan intervient. Il tue l’Allemand et repart. Bertha Kircher récupère des papiers sur le cadavre.

N’arrivant pas à retrouver le troisième officier, le lieutenant Obergatz, Tarzan décide de rejoindre son pays natal. Il traverse une région désolée. Au fond d’un ravin, il découvre le squelette d’un vieux soldat espagnol et trouve sur lui un cylindre de métal avec un texte et une carte en espagnol. Au sommet du ravin, Tarzan s’effondre, épuisé. Il survit en faisant le mort puis en absorbant le sang d’un vautour. Il arrive ensuite dans un pays verdoyant.

Il aperçoit un groupe de Noirs, manifestement des déserteurs, qui emmènent une femme blanche – Bertha Kircher. Sous les ordres du sergent Usanga, ils s’installent dans le village des Wamabos. Bertha s’enfuit dans la jungle. Elle arrive au milieu de grands singes en plein dum-dum. Tarzan apparaît et pour protéger Bertha, il affirme qu’elle est sa compagne.

Le lieutenant Harold Percy Smith-Oldwick est en mission de reconnaissance aérienne quand il est contraint de se poser. Il est capturé par les Wamabos et conduit à leur village. Tarzan se retrouve également prisonnier. Lui et Smith-Oldwick sont enfermés ensemble puis attachés à des poteaux après une évasion ratée. Ils sont libérés par les grands singes assistés de Bertha Kircher.

Tarzan est mal à l’aise à cause de la présence d’une espionne allemande. Bertha et Harold préfèrent partir plutôt que de lui imposer leur présence. Ils rejoignent l’avion de Smith-Oldwick mais Usanga et ses guerriers se jettent sur eux. Usanga exige que Smith-Oldwick lui apprenne à voler. Une fois suffisamment formé, il fait ligoter le lieutenant et décolle en emportant Bertha qu’il veut emmener dans un autre pays.

Informé du départ de Bertha et Smith-Oldwick, Tarzan se précipite vers le village des Wamabos. Il réussit à grimper dans l’avion et jette Usanga dans le vide. Bertha ramène l’avion au sol, puis elle et Smith-Oldwick repartent avec l’appareil. Tarzan préfère rester dans la jungle.


Toujours au pays des Wamabos, Tarzan regarde s’éloigner l’avion qui emporte Bertha Kircher et Harold Percy Smith-Oldwick quand il le voit plonger vers le sol.

L’avion a heurté un vautour et a dû se poser en catastrophe au fond d’une gorge. Smith-Oldwick cherche en vain à réparer l’appareil lorsqu’un lion surgit. Lui et Bertha sont menacés mais Tarzan surgit à ce moment.

Ils suivent le fond de la gorge pour trouver une sortie. Un soir, alors qu’ils ont trouvé refuge dans une grotte, ils sont attaqués par des hommes et des lions. Tarzan est assommé et quand il se réveille, Bertha et Smith-Oldwick ont disparu. Il continue seul sa route et parvient dans une vallée luxuriante. Il observe un homme armé d’un sabre et d’une lance, accompagné de lions. Tarzan découvre peu après une cité fortifiée. Il escalade le mur.

Bertha et Smith-Oldwick, prisonniers, sont emmenés par un groupe d’hommes qui présentent plusieurs signes de démence. Ils arrivent dans la cité et sont emmenés dans un bâtiment où ils sont séparés. Smith-Oldwick se retrouve dans une cour pleine de lions.

Bertha Kircher est conduite dans une pièce où se trouve une vieille femme. Xanila est là depuis soixante ans. C’est la fille d’un missionnaire qui fut jadis enlevée par des Arabes et qui se retrouva prisonnière de la cité de Xuja. Nul autre étranger n’est venu dans la cité hormis un Espagnol quelques siècles plus tôt, celui-là même dont Tarzan a découvert les ossements. Bertha doit devenir l’épouse du roi actuel, Herog XVI. Elle est emmenée mais Metak, l’un des fils du roi, s’empare d’elle et s’enfuit.

Smith-Oldwick s’introduit dans un appartement où se trouvent une jeune femme et un homme plus âgé. Il tue l’homme et la femme le cache dans une alcôve. Quand un autre individu arrive, l’amant de la jeune femme, elle lui indique où est caché l’Anglais. Smith-Oldwick s’échappe et, dehors, tombe sur Tarzan.

Tous deux reviennent dans l’appartement. Ils maîtrisent les amants avec l’aide d’un esclave noir, Otobu. Le Xujien appelle à l’aide quand quelqu’un se présente à la porte. Tarzan et Smith-Oldwick s’éclipsent mais ils reviennent en arrière après avoir entendu un cri de femme. C’est Bertha Kircher qui a été emmenée là par Metak. À l’issue d’un combat, Tarzan jette Metak par la fenêtre.

Tarzan, Smith-Oldwick, Bertha et Otobu s’enfuient de Xuja. Le matin suivant, alors qu’ils ont atteint la gorge, ils sont rattrapés par des Xujiens. C’est alors que des soldats de l’armée britannique surgissent et leur viennent en aide.

Tarzan et ses compagnons sont emmenés au camp de base des Anglais. Là, Tarzan est informé que Bertha Kircher s’appelle en réalité Patricia Canby et qu’elle travaille pour l’Intelligence Service. Les documents qu’elle a récupérés sur le capitaine Fritz Schneider révèlent que Jane n’a pas été tuée comme Tarzan le croyait. Le cadavre carbonisé était celui d’une servante.
 



BIBLIOGRAPHIE FRANCAISE

Tarzan l’indomptable (trad. de Tristan Renaud). Paris, Édition Spéciale, septembre 1970, coll. «  Tarzan  », n° 5. Couverture  : Burne Hogarth.
Tarzan l’indomptable (trad. de Marc Baudoux). Paris, NéO, octobre 1987, coll. «  Tarzan  », n° 7. Couverture  : Jean-Michel Nicollet.
Tarzan l’indomptable (trad. de David Stryker). Paris, Hachette, avril 1996, coll. «  Bibliothèque Verte  », n° 36. Couverture  : Marcel Laverdet.
Tarzan l’indomptable (trad. de Marc Baudoux). Cressé, PRNG Éditions, mars 2020. Couverture  : John Coleman Burroughs.

 


COUVERTURES FRANCAISES

 


Edition Spéciale


NéO


Bibliothèque Verte
 


PRNG

 



© Michel Vannereux